Sélectionner un page
A l’aube de la cinquantaine, Frédéric Broutet s’est reconverti en vigneron.

Frédéric n’était pas destiné à devenir vigneron. Il vivait en région parisienne et avait fondé avec succès une entreprise de détection d’orages. Quelques années après, il a revendu son entreprise. La routine a alors commencé à se faire sentir. Avec sa femme Véronique, il s’est dit que c’était le bon moment pour faire le grand saut.

boire du rosé en hiver

 

L’origine de ce changement de vie, c’est bien sûr la passion du vin pour le couple : “Avec ma femme Véronique, nous y avons toujours pensé, notamment parce qu’on avait une propriété familiale dans le Lot-et-Garonne qui n’était pas exploitée”. Ils ont donc décidé de transformer cette propriété en vignoble et les voilà installés à Marmande (Sud-Ouest).

Après avoir sélectionné les cépages et fait appel à un pépiniériste, ils ont planté les premiers plants de vigne. Leur premier millésime sort en 2009. Et, comme ils étaient persuadés que leur terrain pouvait produire de grands vins, ils ont démarré selon les règles de l’Agriculture Biologique tout de suite et ont obtenu leur certification en 2012.

 

 Un projet commun

« Nous gardons un pied-à-terre parisien, ma femme travaille toujours, par sécurité. » Pour l’instant, le couple continue de partager sa vie entre Paris et Marmande. « Je travaille à 90 % pour l’exploitation. Quand je suis à Marmande, c’est pour l’aspect viticole et vinicole et quand je suis à Paris, je gère l’administratif et le commercial.

boire du rosé en hiver

 

Mais Véronique a aussi le cœur au domaine de Beyssac : « C’est un projet commun. Dès qu’elle a des vacances, elle vient. Elle en prend pour les vendanges, etc. ».

Les vins de Frédéric et Véronique sont aujourd’hui reconnus par les professionnels du vin. Ils ont huit médailles à leur actif, dont celle en or du concours de Mâcon en 2014, avec l’Essentiel et des “distinctions rassurantes qui nous font dire qu’on a eu raison d’oser le changement ». La plus belle des récompenses se dessine doucement : leur fille commence elle aussi à mettre la main à la pâte et à intervenir au domaine !

A lire aussi : Domaine de Beyssac : un domaine bio sous le soleil de Marmande, la Revue du Vin de France

Frédéric sera présent pour vous faire déguster ses cuvées lors de la soirée du vin novembre au Lucernaire. En savoir plus

Share This