Sélectionner un page

Saviez-vous que le rosé est toujours réalisé à partir de cépages rouges ? Cabernet, Grenache, Syrah, Cinsault, Pinot noir, Gamay, Mourvèdre… Le vin rosé allie le fruit du vin rouge et l’acidité du vin blanc, c’est pour cela qu’on aime boire du rosé en hiver ! D’ailleurs, le rosé se mariera très bien avec vos bons petits plats d’hiver maison et vos apéros bien au chaud. Bref, pourquoi s’en priver ?

boire du rosé en hiver

 

D’ailleurs, connaissez-vous les différentes techniques pour faire du rosé ?

Il y a la technique du pressurage direct. Les raisins sont foulés, au pied bien sûr ! Ils sont ensuite pressés dans un pressoir spécial, de plus en plus fort jusqu’à atteindre la couleur désirée. Pour les vins blancs, le raisin est pressé plus vite que pour le rosé afin de ne pas colorer le jus.

 

Une fois pressé, on sépare les peaux du jus et le jus est mis à fermenter. Le sucre qui était dans le raisin se transforme en alcool, c’est la fermentation alcoolique. On parle alors de rosé de presse.

 

Quant au rosé de saigné ou de soutirage, il est plutôt élaboré comme le vin rouge. Une fois les raisins foulés et pressés, on les met à macérer dans une cuve et on attend quelques heures, de 8 à 48 heures.

 

Ensuite on prélève tout ou partie du jus. Le jus tiré est mis à fermenter. Une fois la fermentation alcoolique réalisée le vin sera élevé, et bien élevé si possible, plutôt en cuve qu’en barrique (pas de bois). Et voilà, un bon rosé pour l’hiver !

 

Dernière méthode et ce, malgré une tentative européenne pour étendre ce type de vinification, le mélange du vin rouge et du vin blanc (assemblage) est autorisé seulement… pour le Champagne rosé !

 

Comme dans tous les domaines, il existe des exceptions… Des raisins à peaux blanches peuvent aussi être utilisés, mais leur jus doit alors être mélangé à celui des raisins noirs avant la fermentation. Ainsi, dans le Bandol rosé, on utilise avant tout du mourvèdre comme raisin noir mais du jus de bourboulenc blanc et d’ugni blanc (deux cépages blancs) peut aussi entrer dans la composition, avant fermentation. A chacun sa recette secrète !

Share This